Amoureux Arcane Majeur du Tarot

Amoureux, Tarot, Arcane Majeur

L’Amoureux

Et si L’Amoureux parlait…

Le Fou, à l’air embarrassé, s’arrête à l’intersection de deux routes et baisse le regard. Deux jeunes femmes se trouvant devant lui, le sollicitent à choisir une direction différente. Un cupidon, à l’air fin prêt, le vise de sa flèche.

Perplexe et sans se targuer d’héroïsme, le Fou doit prendre une décision propice. Celle de droite est une jeune Reine qui dégage une certaine austérité et incite au devoir. Elle semble pouvoir lire dans ses pensées. Elle est vêtue d’une longue robe rouge et bleu qui touche le sol cachant ainsi ses pieds. Celle de gauche n’est pas couronnée, mais porte dans ses cheveux des fleurs fraîches d’un arôme exquis. Vêtues de jaune lumineux et de vert, ses pieds nus touchent la terre. Le fou se sent pris de compassion pour cette bergère. Il a du mal à résister à sa fraîcheur, au parfum enivrant de ses fleurs et la douce sensation de sa peau effleurant la sienne.

Puis, le Fou recule et croise les bras sur sa poitrine, baisse la tête afin ne pas regarder les deux femmes, et réfléchi. Si je suis là, se dit le Fou, c’est pour désirer. La vie, la nature m’appelle et m’invite à en profiter. Mes sens sont en appétit et mes instincts éveillés. Alors que la Reine me promet l’initiation et me couronne de volonté et de foi. Sans contrainte, elle m’apporte la notion du devoir et la voie du psychisme et de la raison. Prêt à gommer la Reine pour cette jeune bacchante dispensatrice de futilités et de joies éphémères. Le Fou se souvient alors des paroles du Pape.

Si tu poursuis sans but spirituel les plaisirs faciles. Tu seras de plus en plus vulnérable. Donc, ton apprentissage n’est pas terminé.

Ces mots lui font soudainement prendre conscience qu’il doit désirer ce qui est désirable. Que sa sensibilité et son intuition sont misent à rude épreuve. Et que ce choix est difficile. Il n’y a pas de pourquoi, ni de comment, mais une seule voie, celle de son âme.

Oui, cela est possible et le Fou le sait. Il faut écouter son cœur et ouvrir ses oreilles, car ce qui semble incroyable, est en réalité croyable. Être vivant, c’est de ressentir cette présence mystérieuse qui nous berce et nous dit doucement, que l’homme est capable d’être bon.

Posted in Arcanes Majeurs and tagged , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *